News, vidéos et prise en main du Lenovo Skylight

News, vidéos et prise en main du Lenovo Skylight

Lenovo semble avoir mis le paquet pour ce smartbook. Lors d’un communiqué de presse fait au site Engadget, la firme présente son tout nouveau produit, qu’elle décrit à juste titre comme un appareil à mis chemin entre un smartphone et un ordinateur portable. Des erreurs se sont apparemment glissé dans les informations qui ont filtré précédemment. Je suis d’ailleurs ravis de les corriger. Et vous allez comprendre pourquoi.

Tout d’abord, dans mon précédent post, je parlais d’un écran 8,9″ affichant une résolution de 1024×600, alors que le Lenovo skylight possède un écran 10,1″ HD, c’est-à-dire qu’il affiche une résolution de 1280×720 ! De plus, l’OS se confirme et il s’agit non pas de Chrome OS mais d’un Linux maison créé par Lenovo, et qui reprend le style de chrome OS et de Moblin, avec une interface orientée web et 18 widgets déjà prêts à l’emploi dont Youtube, Firefox, Twitter, Facebook, Gmail etc. On retrouve aussi des widgets pour acheter directement des vidéos et de la musique en ligne.



Le mystère du disque dur s’éclaircit aussi. L’utilisateur disposera d’un SSD de 20Go, avec également 8Go de stockage online, et 8Go via le port microSD.

Le smartbook affiche une finesse de 2cm environs, et un poids inférieur au kilo. Il s’engage à 10h d’autonomie, même en lecture vidéo et cela grâce à son Snapdragon.
Il dispose également d’une clé 3G intégré au design, capable de se soulever pour mieux capter les réseaux téléphoniques.

En définitive, si on met de coté son front énorme, le smartbook de Lenovo pourrait incarner le smartbook parfait si son prix ne dépassais pas les 300$ : finesse, légèreté, autonomie, HD, OS flexible, clavier chicklet, connectivité internet réussie, bref tout ce dont attend d’un tel produit. Malheureusement, tout le monde n’a pas forcément envie d’un abonnement 3G, et cette partie du public préférera sans doute acheter un netbook x86 sous Pinetrail, possédant également 10h d’autonomie, et proposés à 300$ chez Asus.

De plus, ce smartbook ne sera pas vendu avant Avril, laissant largement le temps aux x86 de s’imposer et baisser en prix.

La partie est loin d’être gagnée pour ARM.

Related posts

Leave a Comment