Le Chitech CT-PC89E changera votre vision du S3C6410 (+vidéo)

Le S3C6410 est un processeur fabriqué par Samsung qui équipe essentiellement des MID comme les SmartQ5 et 7, le SMiT MID 560 ainsi que des GPS et toute sorte d’appareils mobiles. Il se compose entre autres d’un simple coeur ARM11 cadencé à 677Mhz et d’un block graphique assez sommaire. Si vous allez chercher quelques vidéos d’appareils utilisant ce processeur, vous penserez comme moi qu’il ne vaut pas grand chose, même sur un MID et qu’il conviendrait mal à un smartbook. Et bien vous vous trompez. C’est avec une grande surprise que j’ai découvert une vidéo montrant un smartbook utilisant ce même processeur. Si vous avez utilisé ou simplement vu un SmartQ 5 en action, préparez vous à changer totalement d’opinion concernant les possibilités de l’appareil.



Le Chitech CTPC89E est un smartbook 8,9″ affichant 1024×600 pixels. Il présente un design que l’on pourrait qualifier de pseudo-fin. C’est à dire que les bords sont très incisifs, donnant cette impression de finesse, mais si vous levez le portable, vous pourrez voir les ports légèrement cachés en dessous qui épaississent l’ensemble. Globalement, on pourrait dire qu’il reprend la robe du Airis Slim Air. Malgré son épaisseur, il possède une coque pratiquement vide. L’écran est plus lourd que la partie clavier, ce qui oblige les constructeurs à placer deux pièces de métal pour éviter le balancement vers l’arrière. Malgré cela, ce smartbook ne dépasse pas les 800g.

Il dispose de 3 ports USB, 1 lecteur de carte SD, une sortie mini-VGA avec un cable de conversion, du Wifi et d’une Webcam en option. Il est normalement livré avec Debian, mais le testeur l’a affublé d’une distribution Linux nommé MID-FUN qui je dois dire se porte comme un charme sur cet appareil. Malgré une résolution plus élevé que pour le SmartQ5 soit 1024×600, le MIDFUN se débrouille bien avec l’affichage graphique. Il dispose d’ailleurs d’une bonne optimisation de l’accélération 2D puisque le dock s’anime comme un charme. Les codecs vidéos sont aussi de la partie. Sans aller jusqu’à la haute définition, ils s’accommoderont de la plupart des formats en vigueur.

Le bureau met 2 bonnes minutes pour s’offrir à nous, mais il s’agit d’un smartbook donc destiné à être tout le temps en veille. Dock, effets visuels, widgets, barre de menu stylée, l’interface a de quoi faire rougir Windows XP. L’ouverture du navigateur ne prend pas plus de 3 secondes. Malheureusement, le chargement des pages web s’aligne avec cet ordre de temps, et ce même pour une simple recherche Google. Et pour finir, aucun plug-in flash n’occupe de de bits sur cet ordinateur. Donc oubliez Youtube.

Je n’ai pas réussis à avoir d’informations sur l’autonomie en action et en veille. Le chipset de Samsung étant très peu gourmand, c’est l’écran qui détermine l’autonomie de l’appareil.

En définitive, le CT-PC89E n’est pas vraiment une bête de course. Cependant, il se place facilement au niveau du EEE-PC700 et saurait combler une bonne partie des utilisateurs. En le comparant avec un SmartQ 5, on se rend compte a quel point l’optimisation du système d’exploitation peut jouer sur les performances générales du système. Ce smartbook peut facilement se produire pour 100$, et se vendre environs 200$. Il constitue donc selon moi une bonne affaire.

Related posts

Leave a Comment